Interview de Laura

Laura, c’est la petite dernière du cabinet.  C’est un peu notre Jesse Quick à nous. Je vous vois venir : « Oh non, il nous saoule encore avec ses références de geeks celui-là ! ».

Sérieusement, elle est tellement rapide qu’il paraîtrait que ses pieds lancent des éclairs lorsqu’elle court !

A l’aube de sa compétition au Championnat de France, elle nous fait l’insigne honneur de nous parler de sa passion, le 800 mètres, et de la corrélation entre le sport et son métier de RH.

Florian : Laura, pourrais-tu un peu nous parler de ta discipline sportive  ?

Laura : Pour situer le contexte, je fais de l’athlétisme depuis 12 ans, la course est une vraie passion. L’hiver je fais du cross pour préparer la saison estivale. Le 800m est vraiment une discipline que j’affectionne particulièrement car il y a un aspect d’endurance mais aussi de vitesse avec un côté stratégique. C’est ce que j’aime dans cette discipline, il faut se battre un petit peu, mais toujours dans les valeurs du sport et dans les valeurs de respect. Puis il y a cette notion de dépassement de soi aussi, la préparation est plutôt intense.

F : Vois-tu une corrélation à faire entre le monde du sport et le monde professionnel ?

L : Le sport m’aide dans mes projets pros et persos, cela me permet d’avoir de la détermination et du mental, tout simplement. Dans le sport, comme dans mon travail aujourd’hui, il faut savoir concilier la vitesse et l’endurance, donc oui, je pense que l’on peut établir une corrélation entre les deux. Dans les deux cas, il faut rester motivé sur le long terme tout en sachant saisir les opportunités et se fixer un but pour atteindre les objectifs que l’on s’est fixé.

J’aime avoir un challenge et des objectifs, ça me stimule. Dans la course, on se bat vraiment contre soi-même, pour tout donner et pour se dépasser. Je pense que c’est important dans le monde de l’entreprise aussi, cela permet d’avancer et de sortir de sa zone de confort pour donner le meilleur de soi.

F : A la veille du championnat de France, tu es plutôt confiante ?

L : J’y vais surtout pour me faire plaisir, pour terminer ma saison, puisque c’est la dernière compétition de l’année. Cela permet de donner un sens à toute la préparation et aux entraînements qui ont été faits en amont. Donc je suis plutôt dans une bonne optique, motivée ! J’ai envie de battre mon record, de tout donner et d’être fière de l’accomplissement que j’ai réalisé.

Toute l'équipe de Switch Over te souhaite bon courage !